mercredi 21 mars 2007

Bleu Lavande


Le studio Lemieux Bédard nous a présenté son impressionnant travail de création et valorisation de la marque pour Bleu Lavande. C’est un projet de rêve : un client ouvert et intelligent + un produit très positif + une bonne écoute et une compréhension du produit par les designers = un emballage réussi.

Bien que je trouve que le système à trois étiquettes soit un peu « over designed » et propose un système graphique trop compliqué pour une petite gamme de produits, il n’en demeure pas moins que globalement, le travail est impeccablement bien réalisé. Qu’en pensez-vous ?

4 commentaires:

Anonyme a dit…

fiou, je croyais que j'étais le seul à pensé cela !!! Mais oui c vrai pour le système à 3 étiquette ... qui en faite en n'a 4 (L'endos).... je c pas là ? Et la grosse feuille de lavande en photo qui casse toute le graphisme du package... qui lui redonne un aire de produit un peu mauvais ... cela non plus je c pas trop mais bon... c mon opinion...

Anonyme a dit…

Très ordinaire. Joli, oui, mais ordinaire.

Cela ressemble déjà à des dizaines d'emballages qui se font sur la lavande. Vous n'avez qu'à aller faire un tour à la boutique-librairie 'Le Parchemin' où ils vendent des produits sur la lavande, et c'est un peu la même chose.

C'est bien réalisé, mais ça ne se démarque pas.

audree a dit…

on nage dans l'anonymat. Emballage joli... jusqu'à temps qu'on regarde le versos avec l'inutile et très laid ancien logo.

Aussi, l'étiquette avec ANIMO, CUIZINE etc ... ils sont pas plus facile à comprendre en anglais pcq ils sont mal épellés! La raison de vouloir éviter d'écrire en anglais et francais, ne tient pas la route.

shany a dit…

Je suis un peu d'accord avec vous sur l'inovation design que l'embalage n'atteint pas. C'est un peu à ce qu'on s'attendraient de voir pour un produit de lavande. Malgré que c'est très jolie.
Mais j'aimerais en savoir plus sur cette compagnie avant de juger si ils ont atteint leurs objectif ou pas. Je crois que le succès d'un design ne se calcul pas seulement à son apparence. Dans ce cas, la bouteille sent vraiment la lavande à des milles à la ronde et c'est un bon point. Elle traduit bien le "feeling" Provence.
Je ne la défend pas mais c'est toutefois loin d'être raté.

Enregistrer un commentaire