mercredi 30 janvier 2008

Bientôt en vente chez votre épicier...


Bientôt en Vente Chez Votre épicier : Des Emballages Alimentaires « Intelligents »La mise au point d’un meilleur emballage pour les aliments ayant moins d’impacts environnementaux est l’objectif d’une nouvelle recherche menée par le Dr. Loong-Tak Lim à l’Université de Guelph.
Imaginez un emballage alimentaire qui change de couleur lorsque le produit qu’il contient a passé sa date « meilleur avant ». Cette possibilité – et des centaines d’autres du genre – deviendra bientôt réalité grâce à des chercheurs tels le docteur Loong-Tak Lim de l’université de Guelph qui étudie la mise au point d”emballages alimentaires actifs et intelligents.

L’emballage joue un rôle crucial dans la chaîne de distribution des aliments en Ontario, assurant la salubrité des aliments durant le périple, parfois long, entre le lieu de traitement ou de production et votre table de cuisine. Par suite de l’expansion des marchés alimentaires mondiaux, la qualité des emballages alimentaires devient encore plus importante alors que les distances d’expédition augmentent et que les conditions de transport deviennent moins prévisibles. De meilleurs emballages signifient des aliments bien protégés pour les consommateurs et moins de perte pour les producteurs. Aujourd’hui, plus que jamais, la technologie de l’emballage alimentaire est un secteur florissant qui fait l’objet d’intenses efforts de recherche. Le docteur Lim et son équipe ont reçu récemment une subvention de 84 418 $ du Fonds de recherche de l’Ontario du gouvernement McGuinty, un programme du ministère de la Recherche et de l’Innovation, afin de contribuer à l’achat de nouveau matériel de laboratoire permettant de développer et de tester de nouvelles technologies novatrices dans le domaine des emballages « intelligents » et de nouveaux matériaux d’emballage biodégradables.

Cette subvention de recherche a été bien accueillie par le docteur Lim qui a déclaré : « Nous sommes maintenant bien placés pour concurrencer sur la scène internationale dans le domaine de la recherche sur les emballages. »

L’équipe du docteur Lim s’est fixée comme but immédiat de développer un nouveau matériau d’emballage capable de prolonger la durée de conservation des sacs ce lait, de vin et d’autres liquides. Les chercheurs prennent des nanofibres – fibres de 50 à 500 fois plus petits qu’un cheveu humain – qu’ils filent de manière à former une pellicule pouvant recevoir des ingrédients actifs. Par conséquent, la pellicule peut changer de couleur lorsqu’elle est exposée à l’oxygène ou à des bactéries. L’équipe fait présentement l’essai de divers dérivés naturels du maïs et du soja dans le but de trouver une source biodégradable de nanofibres.

« De nombreux chercheurs espèrent développer un emballage biodégradable pouvant remplacer les matériaux à base de pétrole, affirme le docteur Lim. La difficulté vient du fait que la plupart des matériaux biodégradables ne sont pas encore assez robustes pour répondre aux exigences de la chaîne de distribution des aliments. Il nous reste encore certaines lacunes à combler dans notre compréhension de cette technologie. »

L’utilisation de nanofibres électrofilées dans les emballages alimentaires actifs est un nouveau champ de découverte. Le docteur Lim travaille avec des scientifiques du centre de recherche de DuPont Canada à Kingston, en Ontario, dans le but de développer des applications capables de supporter les rigueurs des environnements réels.

Les intrigantes possibilités du projet ont aussi suscité l’intérêt de chercheurs à l’université Waterloo et à la School of Packaging de la Michigan State University.

Toutefois, ce ne sont pas les seuls à s’intéresser à ce genre de recherche. L’Ontario est l’hôte de quelque 3700 entreprises de transformation des aliments qui emploient 110 000 personnes et contribuent plus de 30 milliards de dollars à l’économie. Les produits alimentaires de l’Ontario sont exportés partout dans le monde et les aliments importés sont sur les tablettes de toutes les épiceries de la province.

C’est donc dire que de nombreux observateurs partout dans le monde sont à la recherche de produits donnant un avantage compétitif. Les emballages alimentaires intelligents ont de très bonnes chances de réussir dans l’industrie des emballages alimentaires mondiale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire