lundi 21 juillet 2008

Privé | Giorgio Armani

Voici la nouvelle ligne de parfum de Giorgio Armani. La bouteille est devenue un bibelot, sans graphisme et faite entièrement de matériaux nobles. Cette ligne nommée «Privé» questionne la nécessité du graphisme. Au plan environnemental, il y a matière à débat. Le chic est-il en opposition avec une conscience environnementale? Si l'emballage peut servir de véhicule à la marque, peut-il exister par lui-même en tant qu'objet décoratif et ou fonctionnel et transcender sa fonction initiale.

Here’s the new Giorgio Armani perfume called « Privé ». The bottle is now more a visual free knick-knack and it is entirely composed of pure materials. This new line is challenging the idea that a trademark has to be graphic. On the environment side, it’s open to discussion. Can the packages life extend beyond its initial function?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire