jeudi 25 septembre 2008

Éco responsable | Audrey Blouin

J'ai souvent parlé des problématiques environnementales en emballage et aussi du service à l'usager comme paradigme de design. Et bien il me fait plaisir de vous proposer une réflexion élaborée par Audrey Blouin dans mon cours d'emballage l'hiver dernier. Tout le monde connaît ce genre d'emballage en plastique très peu coûteux pour les industries qui en font usage, mais très dangereux pour l'usager qui peut se couper en le manipulant. Audrey Blouin proposait ici un emballage tout simple et très efficace pour la protection de l'ampoule fluo compacte et ce avec un simple petit feuille de carton ondulé.

I talk very often about environment concerns in packaging but also the responsibility towards the user. Here is a project done in my class my Audrey Blouin that allies both of these concerns. Here Audrey developed this simple one sheet of cardboard package that resist to shock and have a minimal impact on the environment since this paper was and will be recycled.

Un autre aspect qui avait été considéré ici était une réflexion sur le cycle de vie de ce type d'ampoule très efficace au niveau énergétique, mais malheureusement très toxiques parce qu'elles contiennent du mercure. Audrey proposait un système de consigne pour que les ampoules soient retournées au producteur via le distributeur et être ainsi détruit adéquatement.

Another aspect of these energy smart lamps is that they contain mercury and they become very toxic on disposal. Here Audrey suggested that there could be a money refund on each lamp so the distributor and manufacturer get them back for proper disposal.Soudainement, l’emballage actuel ne nous apparaît-il pas complètement irresponsable ?

Some how the actual package suddenly looks so irresponsible don’t you find?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

They stay with blisters because is stronger for a supermarket environment in any means. But they are awful and non eco for sure

Sylvain Allard a dit…

Yes of course, but the reason is that we still accept that they make non eco decisons. So the real question I think is: what can we do to stop this non sense.

Enregistrer un commentaire