jeudi 9 octobre 2008

Abstraction vs abstraction

Je vous présente un exercice que je fais faire à mes étudiants de première année et qui donne des résultats vraiment intéressants. Il s'agit pour eux d'interpréter graphiquement trois musiques différentes et de s'assurer que chaque image soit représentative de chaque musique. Il s'agit d'un exercice d'abstraction intéressant puisqu'il ouvre la notion de subjectivité du langage graphique. Il permet aussi de travailler avec un visuel libre de toute référence narrative ou anecdotique. Cette année je donnais ce cours avec Louis Gagnon de chez Paprika.

I would like to introduce you to this exercise I propose every year to my graphic design students. They have to interpret three music styles graphically using only mechanical lines. What I find interesting in this project is how it emphasizes the subjectivity of abstract graphic language. It also forces the students to work freely on the form without any anecdotic or narrative consideration or reference. The aesthetic and composition becomes the only concern. This year I’m giving this class with Louis Gagnon from Paprika.

3 commentaires:

Mdjadvance a dit…

ces pochettes sont superbes, j'aime particulièrement les deux dernières

Anonyme a dit…

Ma préférence va vivement au deuxième projet! Il est magnifique.

E.

vanessa a dit…

j'aime la troisième pour ma part!

Enregistrer un commentaire