jeudi 13 novembre 2008

Comment définir le suremballage?


Comment définir le suremballage ? Comment tracer la ligne ? À quel moment a-t-on dépasser la ligne de responsabilité face à l’environnement. Comme industriel d’abord et comme designer ensuite et ultimement comme consommateur ? Bien malin celui qui pourrait trouver une réponse simple à cette question. Ceci dit c’est lorsqu’on voit des exemples comme celui-ci que l’évidence saute aux yeux. En fait, le danger du design est qu’il est un piège de séduction. Si on n’intègre pas des principes éco éthique dans nos gestes de création, on peut bien arriver à des solutions toutes plus séduisantes les unes que les autres, mais qui feront preuve d’une inconscience aveugle face à l’environnement. Voici en tout cas un exemple, malgré tout gagnant de plusieurs prix de design et conçu pour la compagnie Tea Forté.
  1. couvercle le métal imprimé en quadrichromie
  2. fenêtre de plastique
  3. boîte de métal imprimée en quadrichromie
  4. présentoir en carton imprimé en quadrichromie
  5. pochette de papier fin imprimé en 1 couleur
  6. feuille décorative imprimée en quadrichromie
  7. autocollant pour fermer la pochette
  8. 2 poches de thé
  9. Ah j’oubliais, le tout bien scellé sous vide dans une pellicule de plastique.
Très joli n’est-ce pas? La seule chose qui ne s'est pas posée ici c’est ; «est-ce responsable d’utiliser tant de matière et d’énergie pour si peu»; je dis pour ma part ; «a-t-on moralement le droit de le faire?»How do we define over packaging? Where do we draw the line? At what point are we crossing the border of irresponsible design? As industrials, designers and ultimately consumer, when do we say that’s enough? Complex question that probably suggests a subjective answer because design could be a trap in witch one can easily be seduced and therefore don't stay alert. Some consumer habits are not all driven by ecological concerns unfortunately. But sometimes the irresponsible attitudes could be more obvious and the more we stay alert, the more we can react. Here’s a good example of what I’m saying here. This Design Award Winning package for Tea Forté was certainly not in the ecological category with its:
  1. Metallic 4 color process cover
  2. Plastic window
  3. Metallic 4 color process box
  4. Cardboard 4 color process display
  5. 2 pyramidal cones printed 1 color
  6. Decorative 4 color process leaves
  7. 2 1 color stickers under the cones
  8. and finally the beautiful pyramidal tea pouches.
  9. Oh I forgot, the whole thing was shrink wrapped
Very very nice isn’t it? At that extreme I start wondering not if we should do these sort of design but more if we are allowed to do so?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire