mercredi 17 décembre 2008

enric aguilera | la passion de la barre codée

J'ai toujours été frappé par l'intérêt que suscite la barre codée pour le designer graphique. Dans tous les projets d'emballages que je propose à mes étudiants, le seul élément sur lequel je n'ai jamais à insister, c'est la barre codée. Celle-ci, il faut bien le dire, est un incontournable de la commercialisation. Mais elle exerce aussi une fascination pour le designer parce qu'elle est à la fois visuellement intéressante sur le plan graphique mais aussi gênante par la place qu'elle occupe. Alors jusque-là rien de nouveau car croyez- moi, j'en ai vu des centaines de concepts à partir de barres codées. Cela dit, je viens de découvrir le travail du designer Catalan Enric Aguilera qui revisite ici la barre comme identité pour DeliShop, mais d'une façon complètement assumée et, ma foi, très intéressante. Comme quoi, ce n'est pas toujours l'originalité de l'idée autant que la façon de la rendre qui fait une différence.

I’ve always been stroked by the interest given to barcodes by young designers. In all packaging projects given to my students, one of the only elements I don’t have to insist on is the barcode. Of course, that has to be there for commercial reason we know, but it goes beyond that. It is an interesting and strong graphic element. Since we have to deal with it, might as well use it in a playful way instead of just putting it in the corner. Good idea except that it’s noting new and I must have seen hundreds of graphic design concept trying to use code bar as major design element. That being said, I just discovered Enric Aguilera’s work recently for Delishop. I was impressed by the way he managed to play with the barcode in such a nice and fresh way. It just goes to show that sometimes in graphic design not only new ideas are good but also the way it is managed is the essence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire