jeudi 26 février 2009

No9 | Thomas Jonkajtys

Voici le travail de Thomas Jonkajtys dans mon cours d’emballage. D’abord les chocolats sont moulés en forme de noix. Chaque chocolat contient une noix. Ensuite, l’emballage est créé grâce à la superposition de couches de papier ondulé. Pour atteindre les chocolats, on doit percer les 9 opercules de papier métallique. Le nom du produit est un rébus où le chiffre 9 peut être remplacé par son équivalent romain qui donne «NOIX». Par la quantité de matière utilisée, le concept n’est pas particulièrement écologique, mais il n’utilise pas d’impression métallique, de plastique ou autre techniques polluantes.

Here’s Thomas Jonkajtys’ work in my packaging class. First, a mold was designed in a nut shape. Le package is designed out of laminated layers of corrugated board. A break through metallic sheet protects the nine chocolates. The name of the products is a French rebus where the roman number IX create the word NUT (NOIX).

1 commentaire:

  1. I am rather curious, if the little "containers" are airtight, with the open 'canals' of the cardboard? for being a chocolate lover i would suggest it is really important to have the packaging airtight to preserve the aromes!!

    RépondreSupprimer