mercredi 14 juillet 2010

Exxon, BP et bientôt Terre-neuve

La marée noire causée par la pétrolière BP dans le golf du Mexique est une des pires catastrophes du genre et marquera tristement l'histoire. Il y a un an, le monde soulignait le 20e anniversaire de l’ignoble désastre écologique du Exxon Valdez qui s’échoua au large des côtes de l’Alaska en 1989 avec la négligence du capitaine Joseph Hazelwood complètement ivre à la barre d’un des plus grands pétroliers de l’époque. Pourtant, nos chers compatriotes terre-neuviens revendiquent depuis quelques semaines le droit de forage dans le golf du St-Laurent. Comme quoi l'homme n'apprendra jamais de ses erreurs lorsque les pétrodollars sont en jeu.

Ça m’a fait penser au travail fait par Jessica Charbonneau dans mon cours de packaging, il y a deux ans. Jessica explorait le développement d’une campagne de sensibilisation sur le sujet. Son produit porte parole était un savon noir qui nous rappelait la couleur du pétrole brut. Le produit se nommait « Je m’en lave les mains » et il référait à quelques naufrages célèbres comme celui de l’Exxon Valdez et du Dona Marika. Du bien beau monde !The oil spill caused by the oil company BP in the Gulf of Mexico is one of the worst disasters of its kind and will mark a sad page in history books. One year ago the world was remembering the Exxon Valdez ecological catastrophe that happened 20 years before when drunken captain Joseph Hazelwood lost control of its huge tanker in the beautiful Alaskan wilderness. However, our dear fellow Newfoundlanders claim the right for a few weeks of drilling in the Gulf of St. Lawrence. As what the man will never learn from mistakes when petrodollars at stake

It reminded me of Jessica Charbonneau’s project in my packaging class a few years ago. Jessica was using an existing black soap as an activist product to create an awareness campaign against the danger of oil water transportation. The product is called (in French) « I wash my hands» referring to Pontius Pilate and also to the attitude of the oil industry in regards to the oil spills. The campaign also acts as a reminder of famous oil spills like Exxon Valdez and Dona Marika’s. «…And I say to my self: what a wonderful world!»

1 commentaire:

Warrior Librarian a dit…

What a marvelous idea. How much improvement might we see in our choices if the packaging more aptly represented the connections in life. Bravo!

Enregistrer un commentaire