lundi 27 avril 2009

Qui veut du tofu? | Thanh Trinh

Est-ce qu’il y en a parmi vous qui salivent devant un bloc de tofu? J’ai beau apprécier ses vertus alimentaires, ses protéines non-animales et son adaptabilité, le gourmet en moi avale difficilement l’idée d’un mets qui n’a aucun goût.

Je l’ai tout de même intégré à mon alimentation, mais beaucoup plus par principe que par passion. Si je mange du tofu, c’est pour éviter quelques repas de protéines bovines et ainsi faire plaisir au Dr Béliveau où encore pour essayer de me convaincre que mes canines ont été mises dans ma bouche par hasard et non pour des raisons fonctionnelles. Si au moins c’était beau… même pas. Adieu foie gras, ris de veau, jarrets et autres poisons adorables, l’intégrisme des bonnes pratiques alimentaires me l’ordonne : «plus tu tofu, moins tu te tues» hé hé…
Lisez ça à l’envers maintenant avec un air de la Bolduc!

Comment peut-on faire pour vendre ce mal nécessaire, laid et spongieux? Peut-être faut-il le présenter autrement et le supporter avec des mélanges épicés le rendre sexy? Voici en tout cas le concept présenté par Thanh dans mon cours de packaging. Voici la transparence à l’état pur l’élégance et la modernité. Voilà aussi peut-être une piste de solution.Is anyone excited about a bloc of tofu here? I might appreciate its food virtues, the fact that it’s vegetal protein and its flexibility, I have a problem with food that doesn’t taste anything. I could compare it with sex without pleasure, but I won’t. Oups I did, sorry.

Still, I eat tofu once in a while to skip a meat meal or to disclaim the four canines that happen to be placed in my mouth. At least it could look good, but no. Bye bye foie gras, calf sweetbread, veal shank, rib steak and other delicious poisons. The fundamentalism of good food habits suggest to me that the more I eat tofu, the least I kill animals… yeah I know but… ahhh forget it!

How can we sell that ugly and spongy badly necessary product? May be its just the way it could be presented? Maybe it could be offered with premixed sauces that look nice. Maybe the tofu could also be presented in an elegant way instead of that white plain bloc? This was Thanh’s answer to these questions in my packaging class. If the product is nice, why not let it just speaks by itself?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire