lundi 22 mars 2010

112 pâtes | Guillaume Pérusse

L'éternel problème lié aux spaghettis est incontestablement celui de la mesure. On en fait trop ou pas assez. Pour résoudre ce problème, plusieurs choses ont été expérimentées sauf le calcul. Guillaume nous propose en effet le nombre de 112 spaghettis comme une portion raisonnable. C'est un peu ironique comme solution, car le décompte serait plutôt long si vous avez un diner avec des amis. Guillaume propose toutefois un ingénieux système d’anneau fait de pâte pour mesurer les portions. On envoie le paquet directement à l’eau avec l’anneau et le tour est joué.The eternal problem with spaghetti is undoubtedly the measure. You either make too much of it or not enough. To resolve this problem, several things have been designed so far but calculation. Guillaume offers us in fact the number of 112 spaghetti as a reasonable portion. It's a bit ironic as a solution, because the counting would be rather long if you have a dinner with friends. But Guillaume has an ingenious system of a ring made of dough that measures the portions. You just send the packet directly to the water with the ring and that's it.

1 commentaire:

  1. Je crois que c'est une idée géniale!!! Effectivement, je fais toujours cuire trop de pâte par crainte d'en manquer; plus de problème avec cette idée! Bravo Guillaume!
    Valérie

    RépondreSupprimer