dimanche 21 mars 2010

Soupe aux légumes | Stéphanie Beneteau

Tant qu’à faire des soupes déshydratées à diluer, pourquoi ne pas les compresser? Et tant qu’à les compresser, pourquoi ne pas les offrir en palette de portions détachables? C’est ce qu’a exploré Stéphanie dans mon cours l’emballage en favorisant une approche minimaliste et très directe.As to dehydrated soups to concentrate, why not compressing it? As to compress it, why not offering a range of detachable portions? This was explored in my packaging course by Stephanie, promoting a minimalist approach and very direct.

3 commentaires:

  1. J'ai toujours apprécier les gens qui ose aller dans le minimaliste, car souvent il ne s'agit pas d'une tâche facile mais pour ce travail je dois dire que c'est dans la poche ;) Bravo!

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme13:26

    Simplicité, éfficacité.... idée bien ficellé!
    et ces mot cole aussi a la créatrices et c'est pour ça qu'on l'apréci ;-)
    A.

    RépondreSupprimer
  3. Très sympa.
    En revisitant son conditionnement on lui donne un nouveau sens.

    RépondreSupprimer