mardi 13 avril 2010

Pourquoi notre lait est si laid

En découvrant ces superbes contenants de lait, je suis resté perplexe. Ce travail conçu par le studio Fontos Graphic design pour un producteur de lait de Hongrie. Je dis bien de Hongrie. Alors, ma question du jour est la suivante : comment faisons-nous au Québec et plus précisément à Montréal (Ville de design) pour concevoir, produire et supporter pendant des années des emballages comme celui au bas de ce billet?via LovelyPackage.comBy discovering these beautiful containers of milk, I was perplexed. This work was designed by Graphic Design studio Fontos for a producer of milk in Hungary. Yep... I say Hungary. So my question today is: how do we do in Quebec and more specifically in Montreal (so call City of Design) to design, produce and support packages like this for years?

4 commentaires:

Mdjadvance a dit…

ca fait depuis quelques années que cette question se pose mais la réaction ne vient pas. C'est comme si on avait peur qu'un bel emballage repousse les consommateurs ...

Mdjadvance a dit…

il semblerait que les Québécois y tiennent à ce contenant plastique blanc-rouge et n'apprécient pas plus que ca ni les briques de lait de Fontos Graphic, ni celles de Marc Praquin, ni les bouteilles de Capsule Studio.
En tout cas, c'est ce que me révèle ma petite enquête auprès de mon entourage.

francois a dit…

Et comment est conditionné le lait à l'intérieur ? On dirait un emballage pour du pain de mie. Autant le pack Hongroie est beau et impactant en linéaire, autant l'emballage Québécois est surprenant

Catherine M. a dit…

Je ne suis pas experte et loin de là en la matière, mais effectivement le contenant Québon est assez déprimant. Les contenants du haut? Jolis, mais si moi je voyais ça sur les tablettes, je me dirais que c'est un lait additionné de sucre, ou d'autre chose.... C'est simple et beau, mais ça fait bonbon, ces couleurs.Peut-être pourriez-vous m'en dire plus afin de me permettre d'instinctivement mieux apprécier, en tant que consommatrice non graphiste.

Enregistrer un commentaire