jeudi 1 juillet 2010

Brosh


Au Québec, le 1er juillet c'est la fête du Canada bien sûr, mais c'est avant tout le grand déménagement. Les baux se terminant le 30 juin de chaque année, les locataires en profitent souvent pour changer d'air et ils sont souvent plus de 100 000 à Montréal à contribuer à ce rituel annuel. Qui dit déménagement dit aussi aménagement et un petit coup de peinture par ici et par là; les compagnies de peinture font des affaires d'or. Sur un point de vue environnemental, l'emprunte carbone de toutes ces activités est sûrement assez grande. Par conséquent, pourquoi ne pas faire un effort où c'est possible? Une étudiante dans mon cours d'emballage propose l'emballage de pinceau Brosh qui est tout simplement un linge pour essuyer les petits dégâts. On élimine l'emballage inutile du pinceau et on y joint un élément essentiel.

In Quebec, July 1 is Canada Day of course, but it is mainly the big move. Leases ending June 30 of each year, tenants often take advantage for a change of scenery and are often over 100,000 in Montreal to contribute to this annual ritual. Who said moving also said planning and a little bit of paint here and there, the paint companies make a killing. On an environmental perspective, the carbon footprint of all these activities is certainly big enough. Therefore, why not make an effort where possible? A student in my packaging class offers the Brosh concept. It is a simple cloth wrapping the brush to wipe up messes. It eliminates unnecessary packaging and the brush is attached to an essential element.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il me semble que c'est un peu inutile. Une brosse de ce calibre est pas du genre à se faire détruire rapidement. De plus, si on fait un simple tour en quincaillerie, oui, il y a des brosses emballées, mais il y en a aussi beaucoup qui ne contiennent aucun emballage (sauf une étiquette sur le manche) et qui sont suspendues dans l'étalage. Ca sert à quoi de donner un linge nouveau (javellisé, puisqu'il est blanc, et non recyclable puisqu'il contiendra de la peinture alcalyne dans la plupart des cas)? Bonne idée, de base, mais si on y réfléchie, c'est un peu du suremballage.

Daphnée a dit…

Je suis embêtée d'être créditée pour un projet que je n'ai pas fais (et la personne non-créditée dois l'être elle aussi). Mais je ne saurais dire qui est le/la véritable auteur de Brosh!

Enregistrer un commentaire