mardi 30 novembre 2010

Capitalisme vs Socialisme | Sophie Valentine


Le socialisme et le capitalisme sont deux réalités qui, de toute évidence, s'opposent. Cependant, Winston Churchill n'en juge pas une meilleure que l'autre. Il dit: «Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère.» Pour démontrer ce paradoxe, le socialisme est représenté par huit petits cubes attachés les uns aux autres. Tandis que le capitalisme est représenté par un cube égal à la dimension des huit autres.
Conçu dans le cadre du cours Introduction donné par Louis Gagnon.

Socialism and capitalism are two realities that clearly oppose. However, Winston Churchill did not consider it better than the other. He said: "The inherent vice of capitalism is the unequal distribution of wealth. The inherent virtue of socialism is the equal sharing of miseries. "To demonstrate this paradox, socialism is represented by eight small cubes attached to each other while capitalism is represented by a cube equal to the size of eight. Designed in the course Introduction given by Louis Gagnon.

lundi 29 novembre 2010

Hoxton Street Monster Supplies

Voici une découverte qui m’avait échappé. Il s’agit d’une boutique londonienne où s’approvisionnent les monstres, morts, zombies et autres créatures. Des produits de toutes sortes dont la réelle pertinence m’échappe sont proposés avec un graphisme impeccable et un sérieux déconcertant. J’apprécie ce sens de l’humour tout à fait londonien.
via


«With spine-shuddering pleasure we hereby announce the grand reopening of Hoxton Street Monster Supplies. After extensive refurbishment, they now stock a pharmacopoeia of different types of fear, a complete range of edible human preserves and everyday household essentials like Fang Floss and Zombie Mints. So they invite clients old and new, living and dead to come and discover why they've been the store of choice for discerning monsters for over two hundred years, and will be the same forevermore.
Monster Supplies, 159 Hoxton Street, London»
via




dimanche 28 novembre 2010

Hareng de Garant | Brand Identity


Voici une jolie série de conserves de hareng pour la marque Garant. Ce n’est pas le genre de truc que je consomme, mais j’avoue que les petits harengs avec les T-shirt m’ont charmé. via www.belowtheclouds.com»

«A month before Christmas and I’m already planning what to put on my julbord. Pickled herring is must but the question is to make it myself or go for Garant’s new wonderful packaged line of herrings. The packaging was designed by Bas Brand Identity and don’t you just love herrings in small colorful shirts?!
text and image via www.belowtheclouds.com»

vendredi 26 novembre 2010

DIEU ET DIABLE | Johann Lamarche


Dans mon cours d’Introduction, j’ai développé cet exercice conceptuel où les étudiants doivent utiliser la boîte comme moyen de communication. Ici, il fallait choisir deux «personnages» et leur citation. Johann Lamarche a choisi Dieu et le Diable avec les 10 commandements d’un côté et les 7 péchés capitaux de l’autre. Le tout assemblé forme l’humanité. J’aime !

In my Introductory course, I developed this conceptual exercise in which students must use the box as a means of communication. They had to choose two "characters" and their quote. Johann Lamarche chose God and the Devil with the 10 Commandments on one side and the 7 Deadly Sins of another. The fully assembled boxes forms the shape of humanity. I like!

mercredi 24 novembre 2010

Versant | Geneviève Larocque


J’étais très heureux d’avoir des nouvelles de Geneviève laroque qui était parmi mes premières étudiantes dans mon cours d’emballage en 2004. Elle me rappelait ce projet dont je me souvenais très bien. Il s’agit d’une salière et poivrière en forme pyramidale. L’ouverture à la pointe de la forme permet de transvider facilement le contenu dans une salière et une poivrière.

I was very pleased to hear about Genevieve Laroque who was among the first students in my packaging class in 2004. It reminded me of her project she did. This is a salt and pepper available in a pyramidal shape packaging. The tip opening of the shape can easily use to pour the salt and pepper content.

OrganiCann Compostable Packaging


OrganiCann lance une première mondiale; un emballage compostable pour le cannabis médical.

La marijuana devient donc plus verte. OrganiCann fait la culture biologique et durable du cannabis médical qui est désormais disponible dans des emballages respectueux de l'environnement que vous pouvez composter dans votre arrière-cour.

OrganiCann Introduces the World’s First Home Compostable Medical Cannabis Packaging

Marijuana just got greener. OrganiCann’s sustainably grown, organic, medical cannabis is now available in environmentally friendly packaging that you can compost in your own back yard.

mardi 23 novembre 2010

théière de papier | PEGA D&E, Taipei


Dans la préparation traditionnelle du thé taiwanais, celui-ci est versé dans la tasse seulement après avoir déployé tout son arôme dans une théière. L'emballage ici se compose d'une théière en papier plié contenant un sachet de thé et une tasse de thé. Grâce au faible volume de l'emballage dû au simple pliage en carton, la boisson peut désormais être accessible partout où l'eau chaude est disponible, alliant ainsi la praticité avec le raffinement.

"In the traditional Taiwanese tea preparation the tea is poured into the cup only after it has been able to fully unfold its aroma in a pot. The packaging consists of a folded paper teapot containing a tea bag and a teacup. Thanks to the small volume of the very simple folding packaging made out of solid cardboard, the drink can now be enjoyed anywhere where hot water is available, thus combining high practicality with high quality." text and images via Red Dot Awards

lundi 22 novembre 2010

Miracle Elixirs | Adam Gerstner


Voici pour vous guérir de la monotonie de novembre un concept de marque pour une bière appelée Dr McGurgle’s dont le nom Miracle Elixirs promet une cure efficace pour toutes les choses du cœur. Conçu par Adam Gerstner, ce joli mensonge publicitaire peut nous paraître presque réconfortant tellement il est direct et assumé.
via lovelypackage.com

Here to heal you from the monotony of November. It's a brand concept for a Dr McGurgle's beer called Miracle Elixir whose name promises effective cure for all matters of the heart. Designed by Adam Gerstner, this beautiful advertising lie may seem almost comforting because it is so direct and assumed.
via lovelypackage.com

dimanche 21 novembre 2010

De l’enfirouapeur à l’enveloppe brune


La langue parlée au Québec est truffée de mots empruntés à l’anglais qui ont progressivement perdu leur sens original, et ce, probablement dû au fait que les Québécois pour la plupart illettrés et unilingues répétaient phonétiquement certains mots anglais sans en comprendre le sens. Cela explique sûrement la création de mots complètement nouveaux et dont l’étymologie nous échappe. Le «bone setter» (ramancheur) est devenu le «Bonhomme Sept Heures » et le «backhouse » la bécosse.

Parmi les québécismes empruntés à l’anglais se trouve le mot enfirouaper. Ce mot signifie abuser, duper, mentir, mais vient de l'expression anglaise «in fur wrapped» (emballé dans une fourrure) ou «infrawrapped» (emballé pour éviter le bris) a donné au Canada français le verbe enfirouaper, que l'on écrit parfois enfirwapper. Doit-on s’étonner que les Québécois aient aussi senti le besoin de créer les mots crosser et fourrer pour parler de cet acte d’entuber son prochain qui constitue, après le hockey bien sûr, notre plus grand sport national?

Si les mots aident à définir la pensée, les actions les contextualisent et si, à une certaine époque, le petit «crosseur» s’infiltrait progressivement dans toutes les sphères de notre société, l’enfirouapeur d'aujourd'hui a pris le contrôle total de notre société Québécwèzzze.

Si certains nationalistes notoires se sont élevé contre le Magazine Maclean’s qui accusait le Québec d’être la province la plus corrompue, je crois qu’ils auraient aimé plutôt et à juste titre d’ailleurs, que le Québec soit plutôt comparé à d’autres républiques de bananes et états voyous où il aurait sûrement remporté la palme de la corruption.

Et c’est le bal des enveloppes brunes. Au municipal, dans les sociétés de commandite, dans la construction, les gouvernements, la mafia, les syndicats, les garderies et comme tout est dans tout; la société grangrenée québécoise n’est plus qu’une plaie ouverte de désillusion et de cynisme. Les Renée Lévesque et Jean Lesage peuvent se retourner dans leur tombe, la belle province se raconte désormais en scandales, les petits crosseurs, les fourreurs, les enfirouapeurs s’échangent des enveloppes brunes...en pulpe recyclée bien sûr !

samedi 20 novembre 2010

Sculptures cinétiques | Bradley N. Litwin

MechaniCards™ sont des sculptures cinétiques de formats réduits à commande manuelle et conçues et produites en édition limitée par Bradley N. Litwin. Elles sont toutes fabriquées à la main, numérotées et signées par l'artiste. Elles sont construites principalement à partir de carton, avec quelques bouts de bois, de métal ou de plastique. Elles font d'excellents cadeaux à envoyer par la poste. Chaque pièce vient avec des instructions et des recommandations d'affichage. Elles sont également disponibles en kits de construction.
via

MechaniCards™ are miniature, hand-operated, kinetic sculptures, designed and produced in limited edition by Bradley N. Litwin. Each one is hand made, numbered and signed by the artist. They are constructed primarily from paperboard, with a few bits of wood, metal, or plastic. They make excellent gifts, and are suitable for mailing, as truly unique greeting cards. Each piece comes with complete instructions and display recommendations. They are also available as do-it-yourself construction kits.
via

mercredi 17 novembre 2010

Riz en tube | Homer Mendoza


Jolie proposition d’emballage développée par Homer Mendoza dans mon cours d’emballage. Le riz équitable est proposé dans des tubes de carton recyclé.

Here's a pretty packaging proposal developed by Homer Mendoza in my packaging course. Fair trade Rice is offered in recycled cardboard tubes.

mercredi 10 novembre 2010

Sony Playstation | Del Campo Nazca Saatchi & Saatchi,

Petite pause publicitaire aujourd’hui pour vous présenter mon coup de cœur publicitaire. Ma collègue Lyne Lefebvre a attiré mon attention sur ce petit bijou de bonheur sensible et tellement efficace. Avec des publicités comme ça la SRC, on zapperait sûrement plusieurs émissions.

Here’s a small commercial break today to present my annual favourite advertising. My colleague Lyne Lefebvre drew my attention to this little wonder of happiness so sensitive and efficient. With advertising like this on French Canadian TV, we would sure zap many of the programs themselves.

Stop the water... | Kolle Rebbe GmbH

J'adore lorsque l'emballage prend position! Voici un fabuleux exemple où l'emballage n'est pas que le support d'une marque mais bien un média de communication.
via Pentawards

I love when the package takes a stand! Here is a fabulous example where the packaging is not only the carrier of a brand but a full communication medium.
via Pentawards

mardi 9 novembre 2010

Out_of_ark | Identis GmbH


Bags for living dans la jungle urbaine ... une série de 15 dessins d'animaux des 5 continents. Bison, tortue, ours polaire, le wapiti, le serpent, le lama, le kangourou, etc ... 3 formats de sacs ... Et un emballage bien pensé (on peut se demander si un sac a besoin d’un emballage, mais bon...) fait tout simplement en carton ondulé, avec des coupures sur le front qui ressemblent aux barreaux d'une cage. Une boîte de sac qui montre et protège le produit à la fois. Entre autres, il est parfaitement écologique, car le carton est entièrement recyclable, avec très peu de surfaces d'impressions. Et la cerise sur le gâteau, ces boîtes solides peuvent être réutilisés comme des boîtes de rangement pratiques, car ils peuvent voir et de protéger leur contenu. (traduction libre de Pentawards)


«Bags for living in the urban jungle… a series of 15 animal designs from 5 continents. Bison, tortoise, polar bear, elk, serpent, llama, kangaroo, etc… 3 bag formats… And a packaging ever so rational and well thought out — made simply out of corrugated cardboard, with cuts on the front that resemble the bars of a cage. A bag box that shows and protects the product at once. Moreover, it is perfectly ecological because the cardboard is completely recyclable, with very little printing (and therefore ink). And for the icing on the cake, these solid boxes can be reused as practical storage boxes as they can show and protect their contents.» via pentawards

jeudi 4 novembre 2010

4 pour 4 | Aleksandra Krakowiak


«Wine Innovations a développé ce concept ingénieux appelé la tulipe. Tout comme un pot de yogourt, il a un opercule métallique à peler. Le vin est scellé en utilisant la technologie brevetée pour maintenir la qualité du vin et de donner une durée de vie de plus de 1 an. Les verres de vin sont remplis avec du vin rouge, blanc ou rose et sont faits de plastique pour éviter les risques de verre brisé.»
via Box vox

Ça m'a fait penser à un projet développé par Aleksandra Krokowiak dans mon cours d'emballage. Son concept ressemblait un peu à cette idée, mais proposait un ensemble de 4 verres.


“Wine Innovations deleveloped this ingenious concept of a single serving wine glasses called The Tulip. Just like a container of yogurt it has a peal-off foil lid. The wine is sealed using patented technology to maintain wine quality and to give a shelf life of over 1 year. The wine glass are filled with red, white or rose wine and is made from plastic so there are no worries of broken glass.” via Box vox

It made me think of a project developed by Aleksandra Krokowiak in my packaging course. Her concept was a bit the same kind of idea but it proposed a set of 4 glasses.


mardi 2 novembre 2010

Mama Quilla | Camille Forget


Día de los Muertos c’est la fête des morts dans plusieurs pays d’Amérique latine et les 1 et 2 novembre, on se réunit en famille pour célébrer ceux qui nous ont quitté. C’est alors dans la tradition de créer des Sugar Skulls (crânes de sucres) que l’on consomme en l’honneur des disparus.

C’est le concept qui a inspiré Camille Forget, une de mes étudiantes dans mon cours d’emballage. Voici donc le berlingot de sucre de canne appelé Mama Quilla.

The Day of the Dead (Día de los Muertos in Spanish) is a holiday celebrated mainly in Latin America and by Latinos (and others) living in the United States and Canada. The holiday focuses on gatherings of family and friends to pray for and remember friends and family members who have died. The celebration occurs on the 1st and 2nd of November. Traditions include building private altars honoring the deceased, using sugar skulls, marigolds, and the favorite foods and beverages of the departed, and visiting graves with these as gifts.

This is what inspired Camille Forget, one of my packaging student in the creation of this packaging for cane sugar. The name of the product is call Mama Quilla.

lundi 1 novembre 2010

Dr Mullets | Sarah Déry


Les problèmes de cheveux sont aussi nombreux que complexes. Pour la femme, comme pour l’homme, la chevelure est le symbole de la jeunesse, de la force et de la séduction. C’est sûrement pourquoi lorsqu’un problème de cheveux apparaît (pellicules, chute, séborée, etc.), c’est l’angoisse totale. Impossible de cacher la source de notre embarras (quoique depuis quelques années, la grosse tuque de bucheron se porte 365 jours par année... ehhh sur le Plateau Mont-Royal en tout cas...) Comme la plupart des gens n’y habitent pas, ou ne voudraient pas y habiter, la tuque n’est pas toujours une option pour cacher le gros problème capillaire.


Pour le jeune mâle, par exemple, l’angoisse de la chute des cheveux est sûrement une des crises psychodramatiques les moins documentées dans la littérature psychiatrique. Pourtant, la calvitie touche un fort pourcentage d’homme et les recettes pour y remédier relèvent plus de la foi que de la science. Heureusement, l’homme moderne a domestiqué sa non-chevelure et arbore aujourd’hui fièrement son coco dégarni.

Je me perds un peu dans ce sujet pour vous parler en fait qu’un questionnement existanciel sur le marketing. Doit-on annoncer un produit en le liant à un problème nommé ou à une solution potentielle? Autrement dit : parle-t-on des pellicules ou des cheveux soyeux? Bonne question non? En tout cas, c’est l’approche qu’a prise Sarah Déry dans le développement de la marque pour produits capillaires Dr Mullets qui parle des vrais problèmes et qui propose des solutions directes. J’aime assez cette idée de se parler dans le blanc des yeux et de dire les vraies choses plutôt que de ressortir les sempiternels mensonges publicitaires.

J’aime bien le sac qui, une fois soulevé, rehausses sourcils en guise de complicité. Les cheveux n’ont qu’à bien se tenir Dr Mullets.



Hair problems are many and complex. For the woman, as for man, hair is the symbol of youth, strength and seduction. This is surely why when hair problem appears (dandruff, falling, séborée, etc..) it is a total anguish. Unable to hide the source of our embarrassment (although in recent years, the big lumberjack hat is worn 365 days a year ... ehhh on the Plateau Mont-Royal anyway ...) Since most people do not live, or would not live there, the hat is not always an option to hide the big hair problem.

For the young male, for example, the fear of hair loss is surely one of the least documented psychodrama crises in the psychiatric literature. However, baldness affects a large percentage of men and solutions to address the problem have more to do with faith than science. Fortunately, modern man has domesticated his baldness and now proudly wears his balding head.

I got a little lost in this topic cause I just have this existanciel question on marketing. Should we announce a product by linking it to a problem or appointed to a potential solution? In other words: Do we speak of dandruff or silky hair? Good question right? Anyway, this is the approach taken by Sarah Dery in brand development for Dr. Mullets hair specialist who talks about real issues and offers direct solutions. I quite like the idea of talking in the eye and say the real things rather than highlighting the endless lies advertising.

I like the bag that once raised eyebrows collars as a complicity. The hair had better keep Dr. Mullets.