lundi 31 janvier 2011

The end of History | BrewDog

La brasserie écossaise BrewDog a emballé leur dernière gamme de bières à l'intérieur d’animaux morts. Appelée The End of History, la collection d’animaux trouvés sur le bord du chemin comprend sept hermines, quatre écureuils et un lièvre empalé dans une bouteille de bière. La gamme a été épuisée en quelques jours. La «bière forte la plus chère au monde contenant 55% d’alcool était mise en vente au Royaume-Uni par New BrewDog au coût de 500£ par bouteille et était vendue dans un animal empaillé. Qu’en pensez-vous? ... Doit-on toujours être siiiiii original? Que sera la prochaine blague?

Scottish brewery BrewDog have packaged their latest range of beers inside dead animals. Called The End of History, the collection of roadkill includes seven stoats, four squirrels and a hare, each containing a bottle of beer at 55% ABV. The range has now sold out.World’s strongest and most expensive beer goes on sale in UK New BrewDog beer is 55%ABV, costs £500 per bottle and is packaged in a stuffed animal. I don't know... does one always have to be sooooo original. What's next to be «funny»?

9 commentaires:

Damien a dit…

Je n'aimerai pas la boire au goulot !

Je ne saisis pas bien le message : quand tu bois de la bière Brewdog, tu écrases des animaux. Et tu en es fière ? Si c'est ça, je ne suis pas du tout accroché par cette communication.
Si c'est choquer pour choquer... je n’aurais pas fait sortir la bouteille par cet orifice.

truemiche a dit…

ca pourrais etre une blague d'un des films de tarantino mais franchement ridicule en l'état

Alexe Whit a dit…

Franchement dégoûtant.

mariebergeron a dit…

Si c'est pour se faire remarquer et provoquer: chapeau! mais il n'y a aucun message positif à travers ce soit disant "packaging". C'est un peu comme gifler dame nature en plein visage. Ridicule à mon avis et sans pitié...

Sylvain Allard a dit…

Merci pour vos commentaires.
Je suis d'accord avec vous : c'est d'un mauvais goût déconcertant.

Kyuhi a dit…

Bonjour,

Dites-moi... Dans l'éventualité où des gens penseraient consommer (il y en a bien qui collectionnent ce genre de chose), est-ce qu'un dispositif est prévu pour "dépaqueter" la bouteille ou bien leurs lèvres devraient-elles entrer en contact avec le museau du packaging ?

Selva a dit…

Dark humor has been pushed way too far it has become controversial.

Cernunnos a dit…

Bonjour tout le monde,

J'aime sortir de la maison, entrer dans la forêt pour courir et croiser un écureuil bien vivant, l'air étonné de me voir passer par chez lui.

Comme le sujet de ce blog est l'emballage, je ne m'étendrai pas sur la manipulation de bière de qualité tout à fait commune, par congélation pour ôter l'eau et augmenter "artificiellement" le pourcentage d'alcool. Tout le monde peut le faire dans sa cuisine, alors vendre ça 500£ la bouteille c'est un coup commercial (euphémisme pour "arnaque").

web site design hampshire a dit…

The End of History, la collection d’animaux trouvés sur le bord du chemin comprend sept hermines, quatre écureuils et un lièvre empalé dans une bouteille de bière.

Enregistrer un commentaire