vendredi 25 février 2011

En bon maudit ! | Fanny Roy

Dire que les choses vont mal dans notre pays serait un euphémisme. Que ce soit avec notre gouvernement fédéral évangélique, notre gouvernement qui baigne dans des allusions de corruption , de scandales et de mauvaise décision et finalement notre gouvernement municipal qui nous enfonce dans les profondeurs de la bêtise humaine à ce jour inexplorée, il est difficile de ne pas être cynique voir complètement déprimé. En fait, le seul moyen de survie ces temps-ci est sûrement de devenir un imbécile heureux en se coupant volontairement de toute forme d’information.

C’est cet état de déprime généralisée qu’exploite mon étudiante Fanny Roy dans mon cours d’emballage. Chargée de développer un produit national, Fanny a pensé au désormais célèbre Wippet (invention québécoise). Pour l’actualiser, on nous propose de les imprimer avec les scandales que nous connaissons bien, les irritants, bref tout ce qui va mal. C’est un sujet inépuisable et donc, un marché immense.

En fait, c’est un nouveau rituel qu’on nous propose. On choisit en effet le sujet de prédilection et on lui balance un coup de poing bien senti. Une fois bien défoulé, on savoure ce plaisir de guimauve chocolaté. Ce qui est chouette, c’est que nos gouvernements de ploucs travaillent sans relâche à trouver de nouveaux thèmes pour nos biscuits.

Saying that things are going wrong in our country would be an understatement. Whether with our Gospel federal government, our provincial government steeped in allusions of corruption and scandals, and ultimately our city government, which pushes the limits of so far, unexplored levels of human stupidity, it is difficult not to be completely depressed and cynical. In fact, the only way to survive these days is surely to become a happy fool whom voluntarily is cutting all forms of information.

This state of generalized depression inspired my student Fanny Roy in my packaging course. Charged with developing a national product, Fanny thought the now famous Whippet biscuit (a Quebec invention). To update it, she proposes to print them with the scandals that we know well, irritants, and anything that goes wrong. It is an inexhaustible subject, and therefore a huge market.

In fact, it's a new ritual that is being proposed. The client chooses in fact the favorite subject and swings a punch from the heart. Once well off steam, he savors the pleasure of chocolate marshmallow. What is nice is that our governments are working tirelessly to find new themes to our cookies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire