mercredi 22 août 2012

Le savoir vivre | Karelle Savaria

Je ne sais pas si vous faites partie de ces 2 milliards de terriens qui se sont émus pour cette opulence anachronique qu’était le mariage du prince William et de Kate Middleton, mais je vous avoue que tout ça m’échappait complètement. À l’heure des révolutions démocratiques du moyen orient et de la fin des régimes des rois despotes d’Afrique, comment comprendre qu’on fasse encore l’éloge d’un pouvoir transmis par le sang plutôt que par la volonté du peuple? Comment comprendre comment un pays aussi affligé par les effets d’une crise économique peut-il saluer une telle richesse gaspillée? Et que dire de tous ces badauds étrangers qui s’excitent sur une monarchie qui n’est même pas la leur? Déjà qu'on est encore pris avec le portrait de leur Reine sur nos dollars...
Toutes mes excuses à mes lecteurs loyalistes, mais cette façon de vivre le bonheur par procuration m’échappe totalement. Bon d’accord, vous l’avez compris, je ne suis pas vraiment monarchiste.

D'ailleurs saviez-vous que le coût de la monarchie a atteint 58 M$ l’année dernière en Grande-Bretagne (94 sous par Britannique). En comparaison, la monarchie au Canada coûtait 1,53 $ par habitant en 2008 (50 M$) selon la Ligue monarchique du Canada qui épluche régulièrement les comptes royaux.

Mais ce n’est pas parce qu’on n’est pas monarchiste qu’on ne peut pas avoir de bonnes manières. Karelle Savaria présentait l’année dernière, dans mon cours d’emballage, cette magnifique nappe emballée dans une boite qui se déconstruit entièrement en petites invitations pour vos convives. La nappe elle-même est en fait un outil didactique qui nous enseigne la position des assiettes et couverts et propose certaines leçons de bonnes matières. Un outil parfait pour inviter Wil et Kate un dîner mondain.

I don’t know if you're one of those 2 billion earthlings who have been moved by this anachronistic opulence of that is Prince William and Kate Middleton marriage last year, but I confess that I don’t get it. At the time of democratic revolutions in the Middle East and the fall of despotic regimes in Africa, how do we even understand the praise of power transmitted by blood rather than by the will of the people? How to understand how a country so plagued by the effects of an economic crisis can welcome such a wealth wasted? And what about all those foreign bystanders who get excited about a monarchy that is not even theirs? Okay, you probably guessed it; I’m not a monarchist.

My apologies to my loyal royalists readers, but this way of living happiness by procuration is beyond my understanding. But, believe it or not, in Canada, we are still stuck with the Queens face on our dollars. in fact monarchy costs every Canadian 1,53$ but only 94 cents to every British people.
But it's not because I’m not a monarchist that I don’t like good manners. In my packaging class last year, Karelle Savaria presented this beautiful tablecloth packed in a box that can be completely transformed into small invitations for your guests. The tablecloth itself is actually a learning tool that teaches us the position of plates and silverware and offers some lessons of good manners. That’s a perfect tool to invite Wil and Kate to a formal dinner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire