jeudi 28 juillet 2011

Capteur de rêves | David Tremblay


Dans la culture amérindienne, un capteur de rêves ou attrapeur de rêves est un objet artisanal ojibwé appelé asubakatchin composé d'un anneau, généralement en saule, et d'un filet lâche. Les décorations qui le composent sont différentes pour chaque capteur de rêves. Selon une croyance populaire, le capteur de rêve est censé empêcher les mauvais rêves d'envahir le sommeil de son détenteur. Le capteur de rêves conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises aux premières lueurs du jour.

Au Canada les autochtones vivent dans des réserves alors qu’ils étaient autrefois des peuples nomades. La perte de leurs valeurs ancestrales a été précipitée par l’arrivée des «Blancs» et de la modernité. Parmi les nombreux problèmes sociaux; violence conjugale, inceste, alcoolisme, etc., l’inhalation de vapeurs d’essence par les jeunes autochtones est sûrement celui qui a le plus frappé la population canadienne ces dernières années.

En réfléchissant sur le sujet, David Tremblay de mon cours d’emballage, proposait un capteur de rêves actualisé, découpé dans un carton et pouvant être utilisé comme parfumeur de voiture avec ce parfum inspiré de l’odeur de l’essence. L’objet se veut une sensibilisation aux problèmes des autochtones avec une approche caustique et qui ne fait pas dans la mièvrerie habituellement utilisée pour parler de ces sujets chauds et surtout, très confrontant pour les «Blancs» que nous sommes.

This is about the traditional Native American object. In Ojibwe (Chippewa) culture, a dreamcatcher is a handmade object based on a willow hoop, on which is woven a loose net or web. The dreamcatcher is then decorated with personal and sacred items such as feathers and beads. The Ojibwa believe that a dreamcatcher changes a person's dreams. Bad dreams would stay in the net, disappearing with the light of day. Good dreams would pass through and slide down the feathers to the sleeper.

Aboriginals in Canada live on reserves as they were once nomadic people. The loss of their ancestral values was precipitated by the arrival of "White People" and by modernity. Among the many social problems, unemployment, domestic violence, incest, alcoholism, etc.., inhalation of gasoline fumes by Aboriginal youth was certainly one that most struck the Canadian population in recent years.

Reflecting on the subject, David Tremblay of my packaging class, proposed an updated dream catcher cut out from cardboard and that can be used as a car odor freshener with a fragrance inspired by the smell of gasoline. The object aims to approach the Aboriginal issue in a caustic way witch is not inspired by the political correctness usually used to refer to these hot topics. It hopes to be very confronting for everybody.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire