mercredi 7 décembre 2011

KYOTO | Lets go mon Peter !

«Nous avons dit depuis longtemps que nous ne prendrions pas une deuxième période d'engagement dans le protocole de Kyoto. Nous ne bloquerons pas ni ne découragerons ceux qu'ils le font, mais pour le Canada, Kyoto appartient au passé»
Peter Kent
Consternation, honte, mépris sont des mots qui me viennent spontanément à l’esprit quand j’apprends que le Canada se comporte comme un véritable voyou, un paria, un bandit. Que dire de plus? Bravo à nos concitoyens réformistes créationnistes de l’Ouest canadien qui ont élu ce gouvernement d’irresponsables. Je mentionne créationnistes, parce que je crois en effet que lorsqu’on croit que l’univers a été créé en 7 jours, ça peut indirectement changer la perspective d’urgence quant à l’environnement en général.

Pour répondre à une problématique de produit national, l'année dernière dans mon cours d’emballage, Gabriel Gemain proposait un ensemble de trois parfums parfaitement canadiens à l’odeur de sables bitumineux, de gaz de schiste et de méthane. Portrait peut-être prémonitoire et à peine caricatural du moment historique où l’image du Canada tourna au noir.
Dismay, shame, contempt are words that come to mind when I hear that Canada is behaving like a real thug, an outcast, a bandit. Need I say more? Congratulations to our fellow reformists creationists in Western Canada who elected this government's irresponsible. I mention creationism, because I do believe that when one believes that the universe was created in seven days, it can indirectly change his perspective the environment urgency.

In response to a problem of national product last year in my packaging class, Gabriel Germain conceived a series of three perfect fragrances inspired by the smell of Canadian oil sands, shale gas and methane. It’s a prescient portrait, hardly a caricature of the historical moment in which the image of Canada turned to black

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire