dimanche 21 octobre 2012

Éliane Cadieux-Soufflet | Minimalisme savoureux

Parfois, il vaut mieux se taire que de dire n’importe quoi. C’est particulièrement vrai devant l’évidence. Les produits de l’érable sont des produits nobles qui n’ont peut-être besoin d'aucunes autre introduction que la simple noblesse du mot érable. Oui, l’approche scripto-verbale est peut-être parfois une réponse toute simple et efficace à un problème de communication. N’en déplaise aux créateurs d’images que nous sommes, parfois, un mot vaut peut-être 1000 images?
Le conditionnement minimal est une réponse au phénomène  de surenchère visuelle observable sur les linéaires. À l’instar des théories fonctionnalistes, la pensée minimaliste en design d’emballage préconise une approche axée sur les dimensions fonctionnelles de l’emballage, et ce, tant au niveau du service à l’usager, de l’identité du produit et du message transmis.

C’est d’abord une approche qui fait confiance à l’intelligence de l’usager et qui met à l’avant-plan l’identification stricte du produit. L’approche minimaliste valorise l’esthétisme tacite du produit et de la matière. Il faut montrer le produit et en faire apprécier le contenant. C’est une autre façon, plus intellectualisée de concevoir et d’interagir avec l’usager qui nous ramène invariablement vers la pensée de Ludwig Mies Van der Rohe et son fameux et presque désormais cliché : Less is More.

Voici le travail de design d’emballage conçu par Éliane Cadieux-Soufflet dirigé par mon collègue Louis Gagnon à l’UQAM.
Sometimes it is better to be silent than to say anything. This is especially true in face of evidence. Mind you some might often not recognize it… The maple products are fine products that may have no other need for introduction but its noble name: maple. Yes, the script-verbal approach may sometimes be the right and simple answer to a communication problem. No offense to the images creators we are, sometimes a word is maybe worth a thousand images. 


Here’s the work designed by Éliane Cadieux-Soufflet in packaging design class led by my colleague Louis Gagnon at UQAM.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire