mercredi 29 août 2012

Le retour d'ascenseur de Campbell

Les soupes Campbell offriront à Andy Warhol un autre 15 minutes de gloire. Le fabricant de soupes lancera une édition limitée de soupe aux tomates en conserve dans une boîte dont l'étiquette rappellera les oeuvres de l'artiste. Les boîtes de conserve seront vendues dans les magasins Target dès dimanche. Un total de 1,2 million de boîtes seront mises en vente à 0,75 $ chacune.
via CANDICE CHOI, Associated Press, Camden
Campbell Soup will offer Andy Warhol another 15 minutes of fame. The manufacturer will launch a limited edition of tomato soup packed in a box with a label recalling the works of the artist. The cans will be sold in Target stores on Sunday. A total of 1.2 million boxes will be sold at $ 0.75 each.
via CANDICE CHOI, Associated Press, Camden

mardi 28 août 2012

UN MONDE PLIABLE | GEOGRAPHIA

Je viens de découvrir une série de produits nommée Geografia qui utilise la géographie et la topographie de la terre comme thème. Un nombre varié de thèmes met en valeurs les différentes techniques d’impression disponibles sur le marché. Chaque thème a été attribué en relation avec la forme tridimensionnelle et par la même occasion sensibilise l’usager aux différents aspects de notre fragile planète.
I just discovered a series of products named Geografia that employs geography, topography and the earth as themes.
A number of different items that draw on special processing techniques and printing technology methods employed by printing companies are presented. It aims to attribute a shape in the form of products that can experience information, besides the printing technology disseminates information.

mercredi 22 août 2012

Le savoir vivre | Karelle Savaria

Je ne sais pas si vous faites partie de ces 2 milliards de terriens qui se sont émus pour cette opulence anachronique qu’était le mariage du prince William et de Kate Middleton, mais je vous avoue que tout ça m’échappait complètement. À l’heure des révolutions démocratiques du moyen orient et de la fin des régimes des rois despotes d’Afrique, comment comprendre qu’on fasse encore l’éloge d’un pouvoir transmis par le sang plutôt que par la volonté du peuple? Comment comprendre comment un pays aussi affligé par les effets d’une crise économique peut-il saluer une telle richesse gaspillée? Et que dire de tous ces badauds étrangers qui s’excitent sur une monarchie qui n’est même pas la leur? Déjà qu'on est encore pris avec le portrait de leur Reine sur nos dollars...
Toutes mes excuses à mes lecteurs loyalistes, mais cette façon de vivre le bonheur par procuration m’échappe totalement. Bon d’accord, vous l’avez compris, je ne suis pas vraiment monarchiste.

D'ailleurs saviez-vous que le coût de la monarchie a atteint 58 M$ l’année dernière en Grande-Bretagne (94 sous par Britannique). En comparaison, la monarchie au Canada coûtait 1,53 $ par habitant en 2008 (50 M$) selon la Ligue monarchique du Canada qui épluche régulièrement les comptes royaux.

Mais ce n’est pas parce qu’on n’est pas monarchiste qu’on ne peut pas avoir de bonnes manières. Karelle Savaria présentait l’année dernière, dans mon cours d’emballage, cette magnifique nappe emballée dans une boite qui se déconstruit entièrement en petites invitations pour vos convives. La nappe elle-même est en fait un outil didactique qui nous enseigne la position des assiettes et couverts et propose certaines leçons de bonnes matières. Un outil parfait pour inviter Wil et Kate un dîner mondain.

I don’t know if you're one of those 2 billion earthlings who have been moved by this anachronistic opulence of that is Prince William and Kate Middleton marriage last year, but I confess that I don’t get it. At the time of democratic revolutions in the Middle East and the fall of despotic regimes in Africa, how do we even understand the praise of power transmitted by blood rather than by the will of the people? How to understand how a country so plagued by the effects of an economic crisis can welcome such a wealth wasted? And what about all those foreign bystanders who get excited about a monarchy that is not even theirs? Okay, you probably guessed it; I’m not a monarchist.

My apologies to my loyal royalists readers, but this way of living happiness by procuration is beyond my understanding. But, believe it or not, in Canada, we are still stuck with the Queens face on our dollars. in fact monarchy costs every Canadian 1,53$ but only 94 cents to every British people.
But it's not because I’m not a monarchist that I don’t like good manners. In my packaging class last year, Karelle Savaria presented this beautiful tablecloth packed in a box that can be completely transformed into small invitations for your guests. The tablecloth itself is actually a learning tool that teaches us the position of plates and silverware and offers some lessons of good manners. That’s a perfect tool to invite Wil and Kate to a formal dinner.

dimanche 19 août 2012

Brasseurs du Monde | Mathieu Lacombe

C’est assez impressionnant le nombre de brasseries artisanales qui sont nées au Québec depuis quelques années. Après la percée des Unibroue, Boréale et McAuslan qui ont été les précurseurs des micro-brasseries dans les années 80, la fin des années 2000 marquée par une vague impressionnante tant par sa qualité que par sa diversité.

Les Brasseurs du Monde est une équipe de passionnés de bières de Ste-Hyacinthe au qui mettent tout en œuvre pour partager cette passion avec les consommateurs du Québec et d'ailleurs.

Brasseurs du Monde s'inspire des traditions brassicoles du monde ! En effet, selon le type de bière, l’entreprise crée des bières qui s'inspirent quelquefois directement et d'autres fois indirectement de styles de bières reconnus de partout dans le monde. C’est avec enthousiasme que je vous présente quelques étiquettes conçues par Mathieu Lacombe un de mes étudiants de l’UQAM.
It's quite impressive behold the number of new brewers who were born in Quebec in recent years. After the breakthrough of Unibroue, McAuslan and Boreale, which were the precursors of microbreweries in the 80s, the late 2000s saw a new wave impressive both in quality and diversity.

Brasseurs du monde (The Brewers World) is a team of beer passionate in Ste-Hyacinthe, who makes every effort to share that passion with consumers in Quebec and elsewhere.

Indeed, depending on the type of beer, the company creates beers that are sometimes inspired and sometimes directly borrowed beer styles from abroad. It is with enthusiasm that I present some beer labels designed by Mathieu Lacombe one of my students at UQAM.

mercredi 15 août 2012

Stafidenios | Matadog

Stafidenios ® est un produit pour les enfants. Il s’agit de raisins secs emballés en portions individuelles. Il est fabriqué en Grèce et les dimensions des emballages ont été conçues pour s’adapter au creux de la main d'un enfant.

Le coût de production d'emballages maximal ne devait pas dépasser 0,07 centime d'euro puisque le prix de détail est très bas. Le coût de production devait inclure un cadeau à l'intérieur (un autocollant, etc.) Il fallait aussi faire la conception d'une marque et l'emballage que les consommateurs aiment immédiatement et si possible qu’ils désirent le garder après usage.

Tout en essayant de travailler sur ce qu'ils pouvaient offrir comme un cadeau pour attirer les consommateurs potentiels et en gardant à l'esprit le budget de production serré, Matadog Design a saisi une opportunité dans la chaîne de consommation et s’en est servi en optimisant l'utilisation des emballages d'une manière innovante. Il s’agissait de réutiliser le papier d'emballage de façon à ce que les enfants puissent faire une figurine de papier avec les images imprimées à l’intérieur de la boîte. Chaque emballage contient un jouet de papier différent, qui est un attrait pour les parents et pour les enfants.
Stafidenios® is a raisins product packed for kids. It is made in Greece and the packaging dimensions specifications are that the product could fit into a kid's cupped hand. Each packaging hides a different paper toy, which is a real lure for parents and kids.

The packaging maximum production cost should not exceed 0,07 euro cent since the retail price is very low. 
The production cost should include a gift inside (a sticker etc.). Designing a brand and packaging that consumers would love to buy immediately and if possible to keep after use.

While trying to work out what they could offer as a gift to lure prospective consumers, bearing in mind the tight production budget, Matadog design identified an opportunity in the consumption chain and availed them of it by extending the packaging usage in an innovative way. They reused the packaging paper in a way that kids could make a paper toy out of it on the other side of the box

Et puis en regardant ce concept de personnage qui se tient debout, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à notre campagne électorale actuelle avec le slogan du parti Québec solidaire «Debout». À l’instar des Stafidenios, en faisant un mauvais choix on peut être déçu sur qui se tiendra debout pour encore quatre ans à la fin du jeu.

And this is my rough Stafidenios satiric bulky version of our provincial election in Quebec. Because of the multiplication of third parties, voting for any of those might just split the vote helping the former Liberal party that everybody wants to get rid of.

dimanche 12 août 2012

Dieu du ciel | Yannick Brosseau

Je suis dans les Cantons de l'Est cet été et je découvre d’innombrables produits régionaux, du terroir ou enfin simplement fait ici et dans d’autres régions du Québec. Depuis quelques années, il faut reconnaître l’essor formidable des produits québécois qui ont gagnés tant en goût, qu’en qualité. Les fromages, les vins, les cidres et les bières pour ne nommer que ceux-là se sont non seulement bonifier, mais se positionnent bien par rapport à la concurrence internationale. Avec cette amélioration de la qualité des produits québécois vient aussi, je m’en réjouis, une reconnaissance de l’importance du design d’emballage, et ce, tant dans la forme, la fonction et la communication visuelle.
En faisant mes emplettes au marché Métro Plouffe de Bromont j’ai été impressionné par l’importance accordée aux micro-brasseries québécoises et y ai découvert des produits qui m’étaient jusqu’alors inconnus. 

Je vous présente aujourd’hui la brasserie Dieu du ciel de St-Jérôme (ce n'est pas dans les Cantons de l'Est, je sais) qui nous propose une variété impressionnante de bières pour tous les goûts. D’ailleurs, si vous n’en trouvez pas une à votre goût ici, arrêtez simplement de boire de la bière. Les illustrations ont été conçues et réalisées par Yannick Brosseau (un EX de l’UQAM bien sûr). Bravo Yannick!
I am in the Eastern Townships this summer and that gives me the chance to discover countless regional products, local or from other regions of Quebec. In recent years, we must recognize the tremendous growth of Quebec regional products that have evolve both in taste and quality. Cheeses, wines, ciders and beers, to name only a few were not only enhance, that are challenging international competition. Along with this Quebec products quality improvement, I rejoice, recognition of the importance of packaging design, and this, both in its form, its function and the visual communication. 

In doing my grocery at the Metro Market Plouffe in Bromont I was impressed by the emphasis but on microbreweries and I have discovered products that were previously totally unknown to me. I present to you the Dieu du Ciel (God of heaven) brewery from St. Jerome (not in the eastern Township), which offers an impressive variety of beers for all tastes. Quite frankly, if you can't find one to suit your taste here, I suggest you simply stop drinking beer. 

The illustrations were designed and produced by Yannick Brosseau (an EX, UQAM student of course). Congratulations Yannick!



dimanche 5 août 2012

The Coffeebrewer | Grower's Cup

Le Coffeebrewer est essentiellement un hybride entre un le café filtre et la cafetière de type «Bodum». La conception de la Coffeebrewer permet une extraction parfaite que le volume de la poche permet à l'eau chaude pour interagir avec le marc de café et d'extraire l'arôme. Le filtre est conçu pour préserver toutes les huiles naturelles et de saveurs dans le café.(via Pakbec)
The Coffeebrewer is basically a hybrid between a filter dripmaker and a French Press. The design of The Coffeebrewer enables a perfect extraction as the volume of the pouch allows the hot water to interact with the coffee grounds and extract the aroma. The filter is designed to preserve all natural oils and flavours in the coffee. (via Pakbec)

jeudi 2 août 2012

THIS | Leen Sadder


«Le miswak est une brindille de nettoyage dentaire utilisé principalement au Moyen-Orient, au Pakistan et en Inde. Traditionnellement, l’extrémité est mordue à chaque utilisation et révèle des poils doux semblables à ceux d'une brosse à dents.

Ce projet visait à réhabiliter et à promouvoir le miswak comme un substitut biologique, biodégradable, portable, plus avantageux que la pâte dentifrice et une brosse à dents. Le plus grand défi était de trouver comment conditionner et commercialiser le rameau à un public américain contemporain, qui ne serait pas amusé à l'idée de mordre le bout du bâton afin de l'utiliser. La solution pour cela est un bouchon du type coupe-cigare qui aide à détacher la couche externe et à révéler les soies naturelles. Ensuite, cet outil permet de trancher totalement la tige après utilisation. L’emballage protège aussi le bâton de germes et de microbes.» Leen Sadder


«The MISWAK is a tooth-cleaning twig used mainly in the Middle East, Pakistan and India. Traditionally, the top is bitten off with every use to reveal soft bristles similar to that of a toothbrush.

THIS aims to repackage and promote the miswak as an organic, biodegradable, portable, more beneficial substitute for toothpaste and a toothbrush. The biggest challenge was figuring out how to package and market the twig to a contemporary American audience, who would not be entertained with the idea of biting off the top of the stick in order to use it. The solution for this is a cigar-cutter-like cap that peels off the outer layer to reveal the natural bristles, and slices them off after use. It also protects the stick from germs and microbes.»
Leen Sadder