jeudi 29 août 2013

MONOPRIX | Cléo Charuet

Crédit : © Cléo Charuet / Cleoburo


La marque privée Monoprix n'est pas très connue des Québécois, mais en France, c'est l'équivalent du Choix du Président chez Provigo. Il y a quelques années déjà, la marque a été confié entre bonnes mains et le résultat est à mon avis, un chef d'œuvre de communication axée sur le plaisir de la couleur la clarté du message et l'humour.

Le design de packaging français usé depuis des années par l'ennui, les conventions et les mauvaises habitudes était devenu sombre et dépressif. Logos de recyclage et labels qualité pullulant en face de boîtes en fer ou carton sur des visuels mensongés de plats ringards et fumants, le tout designé par les mauvais élèves des écoles de design, ou des infos graphistes irresponsables.

L'idée de Cléo Charuet, (consultée par l’agence Havas City - devenue Rosapark - pour répondre à l’appel d’offre de Monoprix) était simple et culottée: casser les fausses règles imposées en ne montrant que le nom du produit. Ne plus utiliser de visuels en face (les packs des marques concurrentes donnant déjà l'info dans les rayonnages); casser les codes couleurs usuels pour se distinguer des packagings voisins.
Crédit : © Cléo Charuet / Cleoburo

La typographie et la couleur pour seuls appels et pour casser la glace, des produits qui parlent : chacun intégrant une petite phrase, un bon mot ou une blague. Boudin noir traditionnel : «À poêle le boudin», Haricots blancs : "on a tous un côté fayot", Beurre doux: "goûté et approuvé par le petit chaperon rouge".

Alimentaire, hygiène, beauté, maison, déco; lait, papier toilette, boîtes de conserves, ampoules électriques, beurre, bacon, sauce tomate ; le système graphique s'applique à plus de 2000 produits dans plus de 300 supermarchés français.

crédit photo : DR Rosapark

Un système décliné aujourd'hui sur tous les supports de communication de la marque, il  est devenu l'identité visuelle de Monoprix et multiplie les récompenses (Grand prix Stratégie 2011, 3 lions design à Cannes, prix Epica design, moults autres au Club des Directeurs artistiques, etc.)


Crédit : © Cléo Charuet / Cleoburo



The private label Monoprix is not very well known in Quebec , but in France , it is the equivalent of President's Choice at Provigo . A few years ago already, the brand has been given to good hands and the result is in my opinion, a masterpiece of communication focused on the pleasure of color, clarity of message and humor.

French packaging design used for years by boredom, bad habits and conventions became dark and depressed. Recycling logos and quality labels swarming in front of tins or cardboard visual lies cheesy, often ugly, all designed by the poor school students design, or bad irresponsible computer artists .

crédit photo : DR Rosapark

The idea of Cleo Charuet (consulted by the Havas City agency - now Rosapark - to revisit Monoprix branding) was simple and sassy : break imposed false rules by showing only the products’ name . Do not use visuals at all (competing brands packs already giving it all on the shelves), breaking the usual color codes to distinguish neighboring packaging.

Typography and color alone to break the ice and products that speak : each integrating a small sentence, a kind word or a joke (hard to translate in English sorry) but like Sweet butter " tasted and approved by Little Red Riding Hood ."

Food, health, beauty, home decor, milk, toilet paper, cans, light bulbs, butter , bacon, tomato sauce, the graphics system applies to more than 2,000 products in over 300 French supermarkets.

A branding applied on all media communication system , it has become the visual identity of Monoprix and multiplies the rewards ( Grand Prix Strategy 2011 , three lions design Cannes, Epica price design and many others at the Art Directors Club, etc.).
Crédit : © Cléo Charuet / Cleoburo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire