vendredi 9 août 2013

Scrubba | Happy studio Co.

Voici un produit et un emballage hors du commun. Il s’agit d’un sac de lavage pour faire votre lessive lorsque vous n’avez pas de laveuse sous la main. L’emballage est très orienté usager et se concentre sur l’utilisation du produit. Assez impeccable comme combinaison produit/emballage. Cet emballage est conçu par Happy Studio Co. Bravo  ça nous rend effectivement HAPPY ce genre de concept!

Here is a good product and its unusually good packaging. It is a wash bag to do your laundry when you do not have a washer on hand. The packaging is very user oriented and focuses on the pedagogical aspect of information. It is pretty flawless as a combination product / packaging. The package is designed by Happy Studio Co. Congratulations and I must say: that kind of concept makes us very HAPPY!




1 commentaire:

Sylvain Allard a dit…

Bonjour mon ami Sylvain, je me permets de partager ma petite analyse rapide.

3 choses me dérangent à première vue avec cet objet. Si on -remplace- réellement une machine à laver et que cet objet en (?)matière plastique X traverse le temps...en terme d'énergie économisée et de poids, jusque-là, tout va bien. Mais à moins que la matière soit révolutionnaire, il risque de crever aussi vite qu'une paire de flotteurs de sécurité pour enfants (genre -swimaids-). Ensuite, la phrase sur l'emballage : -no more dirty sink-, laisse entendre qu'on a accès à un évier et donc un bouchon on se permet d'imaginer (et entre nous, un lavage ça ne fait pas de grosses saletés dans un évier, ça le lave en même temps plutôt). Ce sac -plastique- devient donc superflu, et le fond de douche pendant qu'on la prend est plus efficace.

On en conclut donc qu'il est davantage pensé pour le voyageur urbain ou le campeur -fancy- que pour la maison d'une famille qui n'aurait pas ou ferait le choix de s'abstenir l'achat d'une lessiveuse plus traditionnelle. Les images de montagne et de lac, laissent entendre l'accès à l'eau, et un roulement de lavage sur sol naturel et accidenté -ne serait-ce que de quelques cailloux- ou sur une table de camping en bois pourri...où le danger de perforation semble plutôt élevé. L'aspect informatif de l'emballage semble autrement bien pensé, et le visuel sympathique, même si ce carton se retrouvera lui aussi à la poubelle. Bref, ça ressemble à un gadget supplémentaire pour campeur citadin et personnellement, j'aurais honte d'en avoir un, dans le bois ou dans mon sac à dos.

L'une des grands-mères de nos enfants avait une théorie de lavage en extérieur avec accès à l'eau que je préfère et que nous avons adopté dans la nature : Lave-et-met. Tu vas te baigner avec ton linge, tu le fais sécher et tu le remets. Le jour d'après tu recommences :-) Lyne

Enregistrer un commentaire